Les Sables - Les Açores - Les Sables
5è édition Les Sables - Les Açores

Maxime Eveillard est arrivé 8e des prototypes

Malgré ses deux pilotes en panne dès le quatrième jour de course, le skipper du pôle de La Rochelle n'a jamais envisagé de rentrer directement sur La Rochelle. Il a su prendre son temps, barrer en permanence et accepter de s'arrêter par moment pour se reposer.

Panne de pilotes
« C'est le moteur du vérin de mes pilotes qui a cramé. Résultat, j'avais beau avoir deux pilotes, je ne pouvais me servir d'aucun des deux. Je n'avais pas d'autre choix que de barrer. J'ai passé un sacré paquet de temps sur le pont.»


Problème de quille pendulaire
« J'ai cassé mon palan de quille dès le début de la course. C'est l'estrope qui a empêché la tête de quille de venir défoncer le puits. Je ne savais pas que ce n'était que le début de mes ennuis.»614-arrivee


Abandon
« C'est une folie ce truc. Je n'ai jamais envisagé d'abandonner et de me dérouter sur La Rochelle. J'avais juste dit que si il n'y avait pas de possibilité d'arriver dans les temps sur Les sables d'Olonne, je serais allé direct sur La Rochelle. C'est le téléphone arable qui a propagé la rumeur. »