Les Sables - Les Açores - Les Sables
5è édition Les Sables - Les Açores

Nikki Curwen termine l'étape 7e des prototypes

La navigatrice britannique est arrivée aux Sables d'Olonne radieuse, malgré l'accumulation de galères techniques.

Vie sous-marine
« Déjà, ces bateaux ont tendance à être humides. Mais, j'ai eu de nouveau des soucis avec ma trappe de remplissage de ballast qui avait déjà fait des siennes à l'aller. Dès que je dépassais les 10 nœuds, je remplissais l'équivalent de 10 litres d'eau par heure. J'avais vraiment l'impression d'être en plongée, d'autant plus que le bateau s'alourdissait et enfournait dans les vagues. »img 20140814 044104 wm 20140814 1993458642


Direction assistée
« J'ai aussi eu ma barre de liaison des deux safrans qui s'est cassée. Du coup, c'était très compliqué de régler les pilotes. Tout ceci a fait que j'ai choisi d'adopter un mode plus tranquille, de gérer ma course comme un convoyage. L'objectif premier était de terminer, et ça c'est fait. »

Son bateau
« C'est un super bateau. Il est léger, facile. Je pense qu'il sera parfait l'an prochain pour aller surfer dans les alizés.»