Les Sables - Les Açores - Les Sables
5è édition Les Sables - Les Açores

Retour au port pour Nolwen de Carlan

 

Avec quelques minutes de retard, le comité de course a finalement liberé les 32 solitaires encore en course. Par un bon vent de sud-ouest d'une vingtaine de nœuds, les spis sont montés offrant un spectacle de toute beauté aux habitants de Horta venus admirer le ballet des Minis depuis la digue.
Seul souci technique à déplorer, le retour de Nolwen de Carlan (Reality) au port d'Horta pour réparer sa ferrure de bout dehors qui s'est brisée. Elle devrait repartir dans la nuit.20140806sas 9942 20140806 2082163268

C'est parti pour six jours de glisse humide. Les concurrents ont vite fait fi du stress qui les tenaillait encore à l'heure de larguer les amarres. Après une semaine d'escale, ponctuée par les fêtes de la mer de Faial et de très nombreux échanges entre les coureurs, il est toujours difficile de rentrer dans le match. Le caractère exceptionnel de l'escale, les qualités de relations entre des coureurs qui ont fait corps ensemble donnaient une tonalité particulière à ce départ où chacun manifestait une petite attention pour celui qui partait du port : accolades pudiques ou bises généreuses, on sentait bien qu'il s'était passé quelque chose de rare entre ces hommes et femmes qui vont apprendre à se côtoyer encore un an jusqu'à la Mini Transat 2015.


Côté course, on sera hélas privé du combat de sumos qu'auraient pu se livrer les deux plans Raison aux formes généreuses depuis l'abandon de Davy Beaudart, mais Giancarlo Pedote (Prysmian) devra toutefois se méfier des velléités d'un Michele Zambelli (Fontanot) particulièrement motivé. D'autres ont commencé à pointer le bout de leur étrave comme Ian Lipinski (Entreprises Innovantes) ou Damien Cloarec (ETF – www.damien-cloarec.fr) particulièrement revanchards... Mais la route est encore longue jusqu'aux Sables d'Olonne.

PFB