Les Sables - Les Açores - Les Sables
5è édition Les Sables - Les Açores

La dorsale a redistribué les cartes.

Damien Audrain (EPC - Rêves de Clown), Jonas Gerckens (Netwerk), François Jambou (Kairos) ; c'est le nouveau tiercé qu'il fallait jouer à la sortie de la dorsale. Les hommes du nord n'ont pas dévié de leur ligne de conduite : calcul payant. En proto, Davy Beaudart (Cultisol) et Michele Zambelli (Fontanot) ont repris leurs places sur le podium.

Les coureurs du large ne se lassent pas de le dire : c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses. La course qui semblait promise au tandem Tanguy Le Turquais (Terréal Rêve d'Enfance), Damien Cloarec (ETF – www.damien-cloarec.fr) a basculé à la faveur du franchissement d'une dorsale qui a joué avec les nerfs des solitaires. Il leur reste maintenant un peu moins de 500 milles pour combler un retard assez conséquent sur le trio de tête. Autant dire que l'atterrage sur les Açores devra être soigné.

Giancarlo Pedote impérial
En proto, Giancarlo Pedote (Prysmian) dispose maintenant d'une marge de manœuvre qui devrait lui permettre, sauf accident, de franchir la ligne d'arrivée devant Horta en première position. La situation météo est claire pour les trois jours à venir et les protos devraient filer à bonne allure vers l'archipel portugais. L'organisation sera à poste à Horta dès ce soir pour les accueillir comme il se doit.

Sandy Macpherson a réparé583
Le navigateur canadien est reparti à bonne allure après avoir fait son travail de stratification. Pour travailler plus confortablement, il a affalé entièrement ses voiles et s'est installé sur ancre flottante pour stabiliser son bateau. Une solution visiblement efficace qui lui a permis de réparer dans un temps record.