Les Sables - Les Açores - Les Sables
5è édition Les Sables - Les Açores

Jean-Marie Oger termine 6e des bateaux de série, à 23h 12mn 03s (TU)


Sixième des bateaux de série, Jean-Marie Oger a souffert pour passer la ligne d'arrivée devant Horta. Encalminé de longues heures durant, il laisse ses adversaires directs s'échapper au classement en temps.


L'arrivée sur les Açores
« C'est un peu rageant. Jusqu'à quelques milles de l'arrivée, j'étais plutôt confiant. Mais je suis resté empétolé entre Faial et Pico sans pouvoir rien faire. J'ai cru qu'on n'en sortirait jamais. Je n'ai pas voulu passer par le canal entre Sao George et Pico. Pour le temps, je laisse les autres filer.»20140729sas 7214 20140729 1700465914


Le bateau
« Dans l'ensemble, tout va bien. Mais je n'ai rien cassé. J'ai juste eu un axe de safran qui est parti, heureusement je m'en suis rendu compte à temps. C'était dans la pétole, j'ai pu changer d'axe, mais du coup je n'ai pas voulu tirer trop sur le bateau à la fin. »


Sa route
« J'ai voulu faire une route moyenne, ne pas descendre trop sud ; visiblement, ça n'a pas payé. Il fallait être sur l'orthodromie, oser l'option. Bravo à Jonas, Damien et François, ils ont bien joué. Sur la fin, je me souvenais du conseil qu'on m'avait donné, de surtout prendre du plaisir... Mais quand t'es coincé sans vent, tu as vraiment besoin de gueuler, d'extérioriser. Enfin, on a une bonne semaine ici, on va en profiter. »