Les Sables - Les Açores - Les Sables
5è édition Les Sables - Les Açores

Ludovic Méchin termine quatrième prototype à 6h21mn 57s

Il découvrait son bateau. Epoustouflé par les performances du voilier vainqueur de la dernière Mini Transat, Ludovic concédait qu'il y avait encore du boulot à faire. Entre petits pépins techniques, humidité permanente et apprentissage du mode d'emploi, c'est encore le temps des découvertes.


Les Açores :
« Ça a l'air beau ici. Mais, c'est compliqué pour naviguer. On a bien bataillé, j'ai eu pas mal de pétole. Je suis passé dans le canal entre Sao George et Pico après avoir observé l'orientation du vent au SE. Résultat, c'est très bien passé jusqu'à me retrouver dans le cana entre Pico et Faial. Dans le chenal, j'ai dû prendre des claques à plus de 35 nœuds.»


Les incidents de course :
« Je me suis brulé avec ma bouilloire. Et j'ai rencontré une baleine. Si on regarde le bord d'attaque de ma quille, toute la peinture est partie. »

La performance sportive :
« Quand je suis arrivé dans la baie et que j'ai vu l'AIS des bateaux de série, j'étais fou. Il fallait passer par le nord. Sur ma route sud, je n'ai jamais fait de près et c'est vraiment ce que je suis venu chercher. Mais bon, les choses n'ont pas tourné comme je voulais.»