Les Sables - Les Açores - Les Sables
5è édition Les Sables - Les Açores

Le skipper de ImaginAlsace, 719 est arrivé à 22h 38mn 13s (TU)

Son temps de course est de 7j 11h 36mn 13s.


Partagé entre déception de n'avoir pas pu accrocher la deuxième place et satisfaction d'arriver à bon port malgré une préparation tardive, Nico Boidevezi revenait encore sur les dernières heures de course qui l'ont vu perdre petit à petit du temps sur Michele Zambelli.20140728sas 6116 20140728 1945878859


Objets flottants :
« J'ai mis du temps à m'en rendre compte, mais je me suis retrouvé à naviguer un paquet d'heures avec un filet dans ma quille. Je sentais que le bateau ne marchait pas très bien, mais comme on était dans des allures bâtardes avec un vent très instable, je n'ai pas réalisé tout de suite la nature du problème. »


L'option stratégique :
« J'étais vraiment content de ma stratégie, j'avais le sentiment de naviguer au meilleur angle de la polaire. Mais en fait, ils ont eu plus de pression sur la route nord, du coup, l'avantage n'était pas vraiment flagrant. Visiblement, le passage de la dorsale s'est mieux passé pour eux que pour nous. J'ai perdu des milles à ce moment de même qu'avec mon filet dans la quille.»


L'arrivée sur les Açores :
« C'est toujours aussi compliqué d'arriver ici. Les choses ne se passent jamais comme tu l'imagines. J'ai voulu passer dans le sud de Pico et je me suis pris des molles incroyables, à faire des tours sur moi-même dans la pétole. Tu as vraiment l'impression que les reliefs aspirent le vent. A chaque fois, cette première étape me plombe ma course.»